La Nouvelle-Zélande se reconfine après un cas de COVID-19

LA NOUVELLE-ZÉLANDE SE RECONFINE APRÈS UN CAS DE COVID-19

WELLINGTON (Reuters) - La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé mardi que le pays repassait sous confinement strict après qu'un nouveau cas de coronavirus a été signalé dans la plus grande ville du pays, Auckland, pour la première fois depuis six mois.

Toute la Nouvelle-Zélande sera confinée pendant trois jours à partir de mercredi, tandis qu'Auckland et Coromandel, ville côtière dans laquelle la personne infectée a également séjourné, seront en confinement pendant sept jours.

Les écoles, les lieux de culte, les administrations et toutes les entreprises devront ainsi fermer et seuls les services essentiels resteront opérationnels.

"La meilleure chose que nous puissions faire pour nous sortir de cette situation aussi rapidement que possible est d'y aller à fond", a déclaré Jacinda Ardern, lors d'une conférence de presse.

Le précédent cas de COVID-19 signalé en Nouvelle-Zélande remontait à février.

Le dollar néo-zélandais chutait de 1,5% à 0,6926 dollar à l'annonce du confinement. Le retour au confinement pourrait influencer les décisions de politique monétaire que la banque centrale nationale doit annoncer mercredi.

Les marchés s'attendaient jusqu'à présent à ce que la Nouvelle-Zélande soit le premier pays développé à relever ses taux d'intérêt depuis le début de la pandémie.

(Reportage Praveen Menon; version française Kate Entringer, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles