Nouvelle-Zélande : 5 touristes meurent sur un volcan qui est entré en éruption

C'est l'effroi et l'incompréhension en Nouvelle-Zélande . Un groupe de gens s'est laissé surprendre ce lundi par le réveil d' un volcan, sur la petite île de White Island - "Whakaari" en maori -, son éruption soudaine a causé la mort d'au moins 5 personnes, et en a blessé 18 autres , dont certaines sont gravement brûlées. Aucun habitant ne vit pourtant sur cet îlot perdu au milieu de l'océan du Pacifique Sud , mais les victimes sont des touristes qui se promenaient autour du volcan, certains près de son cratère.

Les autorités néo-zélandaises ont peur que le bilan s'alourdisse puisqu'une cinquantaine de personnes, dont des visiteurs venus de l'étranger, d'Australie en particulier, se baladaient sur place au moment où le volcan a craché des roches et des cendres. Le sous-commissaire John Tims a affirmé que la police était sans aucune nouvelle d'au moins dix touristes restés sur l'île.

Des images montrent un groupe de touristes qui marche aux abords du volcan :

La vidéo amateur ci-dessous a été filmée d'un bateau alors que le volcan se mettait en colère :

Trop dangereux ! Les secours sont suspendus

L'Agence nationale de gestion des situations d'urgence explique que la situation est désormais dangereuse si l'on s'approche de l'île volcanique; une opération de secours avait débuté dans un premier temps, et permis de mettre plusieurs touristes en sécurité, mais elle a dû être interrompue. "C'est une situation qui évolue, et bien sûr toutes nos pensées vont aux personnes concernées", a déclaré la Première ministre, Jacinda Ardern , à Wellington , la capitale de la Nouvelle-Zélande.

Michael Schade, un touriste qui a pu s'enfuir à temps, a publié de nombreuses photos sur les réseaux sociaux :

Le volcan de White Island est le plus actif de l'archipel néo-zélandais, il entre en éruption très régulièrement depuis une cinquantaine d'années; la dernière fois, c'était en 2016. La petite île qu'il a formée est visitée par environ 10 000 touristes chaque année.

Ce réveil-là (ci-dessous) date du 29 novembre 1999 :