Nouvelle-Zélande, Australie... 2021 déjà célébré à l'autre bout du monde

·1 min de lecture

Alors que minuit approche, certains Français à travers le monde sont déjà en 2021. Profitant d'être dans des régions épargnées par le coronavirus, ils fêtent le Réveillon presque comme à l'accoutumée, avec des effusions et sans respect des gestes barrières. Tous gardent néanmoins en tête la situation sanitaire en France et ont une pensée pour ceux qui, contrairement à eux, ne peuvent pas fêter le Nouvel An. Raison de plus pour faire la fête, au nom de ceux qui ne peuvent pas le faire.  

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 31 décembre

"On est loin de tout ça"

"On se devait de faire la fête pour les autres", explique ce fêtard qui profite, en Nouvelle-Zélande, que l'épidémie ait été éradiquée. Des grandes foules ont ainsi pu se réunir à Auckland pour observer le feu d'artifice. Et cela donne lieu à des scènes festives que l'on n'oserait imaginer en France. "Chez moi on est peut être 5.000 à 6.000 personnes : aucun masque, les câlins de bonne année, il n'y a pas de gestes barrières", raconte-t-il. Ce qui ne l'empêche pas d'être solidaire. "On espère vraiment que 2021 sera mieux que 2020." 

En Nouvelle-Calédonie aussi la nouvelle année a déjà été célébrée. L'archipel a presque totalement échappé au coronavirus au prix de mesures drastiques et d'une fermeture des frontières. "J'aurais du rentrer en métropole cette année pour voir ma famille et ça n'a pas pu se faire, et on ne sait pas quand ça pourra se faire", déplore une habitante. "O...


Lire la suite sur Europe1