Une nouvelle vague de chaleur s'installe sur la France

UGO AMEZ/SIPA

Cette nouvelle vague de chaleur, après un premier épisode particulièrement précoce en juin, est alimentée par "un axe de hautes pressions entre le Maroc, la France et les îles britanniques", qui fait remonter de l'air très chaud depuis le sud de la Méditerranée.

Une nouvelle vague de chaleur s'est installée lundi sur la France depuis le Sud-Ouest, avec un pic de températures attendu à partir de la fin de semaine, a indiqué lundi l'agence météorologique Météo-France. Les températures dépassaient lundi les 30°C sur une bonne partie du pays et pourraient dès mardi atteindre de 36°C à 38°C sur le Sud-Ouest et la vallée du Rhône notamment.

La vague de chaleur se propagera ensuite vers le Centre, l'Est puis le Nord, avant de "marquer une baisse légère et temporaire sur le nord du pays jeudi et vendredi".

Cette nouvelle vague de chaleur, après un premier épisode particulièrement précoce en juin, est alimentée par "un axe de hautes pressions entre le Maroc, la France et les îles britanniques", qui fait remonter de l'air très chaud depuis le sud de la Méditerranée, a indiqué Matthieu Chevallier, prévisionniste à Météo-France. Une dépression d'altitude sur l'archipel des Açores pourrait possiblement encore renforcer le phénomène, dont il est toutefois encore difficile de prévoir l'intensité et la durée, même s'il pourrait se transformer en épisode caniculaire (fortes températures de jour comme de nuit) à partir de dimanche.

"On s'attend a minima à une durée de huit à dix jours", avec un pic probablement "entre samedi et mardi (19 juillet), a précisé Sébastien Léas, de Météo-France, tout en soulignant qu'il était trop tôt pour évoquer un phénomène pouvant devenir comparable à la canicule meurtrière de l'été 2003.

Ces phénomènes sont accentués par le réchauffement climatique, qui a pour conséquence des vagues de chaleur qui vont devenir "plus fréquentes, plus précoces et plus tardives" et "des étés de plus en plus chauds, où 35°C devient la norme et 40°C commence à être régulièrement(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles