Nouvelle Star : Ça commence bien

Hier soir, Adélaïde, Léa et Charlotte ont quitté la Nouvelle Star à l’issue du premier prime. Mais au fait, il valait quoi ce premier direct ?

On l’attendait au tournant ce premier prime de la Nouvelle Star. Nouveau décor, nouveau jury, nouvelle mécanique, nouveaux candidats et nouvel animateur : le défi était de taille pour D8, qui avait la lourde tâche de passer derrière la version très populaire d’M6. Cyril Hanouna a-t-il réussi à être plus calme que dans Touche pas à mon poste ? Maurane a-t-elle enfin critiqué quelqu’un ? Sinclair a-t-il mis des bleus ? La réponse dans notre petit résumé.

- La première chose qui saute aux yeux, c’est le plateau : au revoir le beau Pavillon Baltard, bonsoir l’Arche Saint-Germain d’Issy-Les-Moulineaux. Mais ce n’est pas parce que la scène a été installée sous un chapiteau qu’elle n’en met pas plein la vue : avec ses escaliers dans le fond et ses trois espaces, elle claque largement plus que celle de la Star Academy.

- Cyril Hanouna débarque avec un joli smoking et une paire de lunettes. Même si du coup, on le confond un peu avec Olivier Bas, l’animateur annonce clairement la couleur avec ce look différent de Touche pas à mon poste : la présentation de Nouvelle Star, c’est du sérieux.

- Les candidats se succèdent avec des prestations plus ou moins réussies : Timothée chante les BB Brunes avec ses yeux écarquillés à la Ycare, Sophie-Tith reprend Allumer le feu à la façon des Brigitte, Paul foire son interprétation de Bruno Mars, Léa en fait des caisses sur Babooshka de Kate Bush, et le Nordiste Flo s’en sort plutôt bien avec son Blues du businessman. Logiquement, Léa se fait sortir par le jury au terme d’un très court suspens.

- La deuxième vague de candidats commence avec le très branchouille Florian et sa version The Young Professionals de Video Games qui fonctionne bien. Les autres chanteurs défilent, dont la très excitée Adélaïde, qui se compare à Céline Dion et fait mal à Besoin de personne de Véronique Sanson. Un (...) Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.