Nouvelle souche du coronavirus : pourquoi il faut rester "très prudent" à ce stade

·1 min de lecture

Cette découverte inquiète l'Europe. Alors que plusieurs pays s'apprêtent à fêter Noël sous de sévères restrictions, l'apparition en Grande-Bretagne d'une variante du coronavirus davantage contagieuse a poussé dimanche l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas à suspendre leurs vols avec ce pays, et posent de nombreuses questions. Cause-t-elle un taux de mortalité plus élevé ? Affectera-t-elle l'efficacité des futurs vaccins ? Invité dimanche d'Europe 1, Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon, a invité à rester "très prudent", et rassuré quant à l'éventuel impact de cette variante sur les vaccins. 

La mutation d'un virus, un phénomène "normal"

Les coronavirus, rappelle Gilles Pialoux "mutent régulièrement", "c'est complètement normal". Constatant "beaucoup d'excitation pour ce variant britannique", le scientifique fait également remarquer que "plus on a de personnes infectées, plus on a de mutations aléatoires, et plus grande est la fréquence possible de mutations qui peuvent avoir un impact". 

D'ailleurs, insiste-t-il, "ces mutations sont inexorables. Plus il y aura des circulation du virus, plus il y aura de mutations". 

Des données qui restent pour l'instant insuffisantes

"Pour l'instant, il n'a pas été démontré que cette mutation augmente soit la transmissibilité, soit l'agressivité" du virus, explique Gilles Pialoux, pour qui "on ne peut pas faire de corrélation entre le fait que les chiffres augmentent et cette mutation". 

De plus, aucune pu...


Lire la suite sur Europe1