Une nouvelle semaine d'actions de grève contre la réforme des retraites

Malgré la lettre du Premier ministre Edouard Philippe envoyée samedi, dans laquelle le responsable annonce suspendre la mesure polémique de l'âge-pivot, l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, etc.) opposée à la ­réforme des retraites appelle toujours à organiser des actions de grève et de convergence mardi prochain, à poursuivre la mobilisation mercredi et à faire de jeudi une "nouvelle journée interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations". Si des améliorations seront observées dans les transports et dans les écoles, d'autres secteurs sont encore très touchés.

Lire aussi - Retraites : ce que l'accord entre Edouard Philippe et Laurent Berger va changer

Amélioration annoncée mais trafic encore perturbé

La RATP a beau annoncer une "nette amélioration" par rapport aux dimanches précédents, le trafic reste perturbé. Aujourd'hui à Paris, toutes les lignes de métro sont ouvertes, mais quasiment toutes partiellement. Et le trafic reste perturbé sur le RER A (un train sur deux, entre 5 heures et 21 heures) et le RER B (un train sur 2, 3 ou 4 selon les trajets, entre 7h30 et 20h30). La SNCF annonce 80% des TGV, un TER sur deux et 40% des Transilien.

Moins de grévistes dans les écoles

Le taux d'enseignants grévistes devrait être moins élevé mardi que jeudi dernier (il avoisinait 19% dans le primaire et 16,5% dans le secondaire, selon le ministère). "La mobilisation risque d'être moins forte : le délai était trop court pour prévenir les familles!", regrette le SNUipp‑FS...


Lire la suite sur LeJDD