La nouvelle probable doyenne de l'Humanité est française

·2 min de lecture
NICOLAS TUCAT / AFP

Sœur André, née Lucile Randon le 11 février 1904 à Alès, dans le sud de la France, est devenue la nouvelle probable doyenne de l'Humanité.

Sœur André, une religieuse française de 118 ans, déjà doyenne de France, est devenue la nouvelle probable doyenne de l'Humanité, après la mort annoncée lundi de Kane Tanaka, une Japonaise de 119 ans . Kane Tanaka, qui était reconnue comme la doyenne actuelle de l'Humanité par le livre Guinness des records et la base internationale sur la longévité (International database of Longevity, IDL) est décédée le 19 avril, ont annoncé lundi les autorités japonaises.

Sœur André, née Lucile Randon le 11 février 1904 à Alès, dans le sud de la France, et qui vit maintenant à Toulon, en bord de Méditerranée, était sa cadette de 13 mois à peine. Même si aucun organisme officiel ne décerne le "titre" de doyen, "sœur André devient bien la doyenne, et de loin, puisque la troisième, une Polonaise, a 115 ans", a indiqué à l'AFP Laurent Toussaint, qui participe à la base internationale IDL, en lien avec l'Institut français des études démographiques (Ined). Il souligne que Soeur André a "un état civil vérifié".

A lire :Quand Jeanne Calment confiait ses souvenirs à Paris Match

"On a un des états civils les plus vieux au monde"

Car dans ces records, il est déjà arrivé que des personnes encore plus âgées viennent bousculer les données de la base scientifique IDL en se faisant connaître auprès du Guinness Book.

Selon Jean-Marie Robine, directeur de recherche et professeur émérite à l'Institut français de la santé et de la recherche médicale (Inserm), interrogé par l'AFP en février, la France est "le pays qui fournit le plus grand nombre de supercentenaires validés, vérifiés (...) En France, on a un des états civils les plus vieux au monde".

A lire :Soeur André fête ses 118 ans avec du porto et une certaine lassitude

Le 11 février, sœur André a(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles