Une nouvelle présidente pour le Levallois Sporting Club

A.-S.D.
Ingrid Desmedt, conseillère municipale (LR) vient d’être élue présidente du Levallois Sporting Club (LSC)

La conseillère municipale (LR) Ingrid Desmedt a été élue à la tête du plus important club omnisports de France.


Une nouvelle présidente pour le Levallois Sporting Club, premier club omnisports de France avec 17 000 licenciés pour 33 sections. Ingrid Desmedt, 40 ans, conseillère municipale (LR) déléguée à la petite enfance et à la vie scolaire, a été élue en fin de semaine dernière par les adhérents, invités tous les quatre ans à voter pour le renouvellement des instances dirigeantes.

Une nouvelle mission pour l’élue levalloisienne et responsable marketing qui avait mené une liste lors des sénatoriales de septembre 2017 dans les Hauts-de-Seine. Il ne lui avait manqué que 11 voix pour faire son entrée au Palais de Luxembourg.

Ses priorités : maintenir des adhésions à bas niveau et féminiser les instances

« J’ai deux priorités : maintenir à leurs niveaux les adhésions pour favoriser le sport pour tous et pour cela développer le mécénat d’entreprise et le sponsoring sportif », explique la nouvelle présidente, première femme à prendre la tête du LSC. Le club a été créé en 1983 par Patrick Balkany et a vu passer de nombreux sportifs de haut niveau et médaillés olympiques comme le judoka Teddy Riner.

La présidente souhaite également « féminiser les instances et faire la promotion du sport féminin », à commencer par l’équipe de volley-ball, qui monte la saison prochaine en Elite (Nationale 1).

Un rôle bénévole, dans lequel Ingrid Desmedt succède à Bertrand Percie du Sert, adjoint au maire (DVD) en charge de la sécurité publique, qui a récemment annoncé qu’il ne poursuivrait pas avec la majorité actuelle lors des prochaines élections municipales de mars 2020. Et qui a donc décidé de ne pas se représenter « dans un souci de cohérence ».




Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Inventons la Métropole : dans les Hauts-de-Seine, aucun permis de construire n’est encore signé
Inventons la Métropole du Grand Paris : des projets qui tardent à pousser
Neuilly-Suresnes : en grève, les urgences réclament des infirmiers
Le centre Pompidou pose un premier pied à Clichy
Trois bus électriques sur réservation vont sillonner Clamart