La nouvelle polémique qui assomme Didier Raoult et son IHU à Marseille

·1 min de lecture

Entre le milieu du mois de mars et le début du mois d'avril, un cluster de Covid-19 se serait développé au sein de l'institut dirigé par le célèbre professeur, selon des informations de l'Express.

Personnage controversé depuis le début de la crise sanitaire, Didier Raoult fait de nouveau parler de lui. Au sein de son IHU Méditerranée Infection Marseille, un cluster se serait développé alors que près d'une dizaine de personnes auraient été contaminées par le coronavirus. Selon les informations de l'Express, publiées le 7 juin, ces contaminations seraient survenues entre le milieu du mois de mars et le début du mois d'avril 2021. Si dans la plupart des cas, aucun symptôme grave n'aurait été observé chez les personnes contaminées, un technicien aurait toutefois été placé en réanimation, tandis qu'un médecin praticien hospitalier aurait été hospitalisé.

L'hebdomadaire affirme que l'apparition de ce cluster aurait été étouffée en interne. Des séminaires ou autres réunions auraient continué d'être organisés, à l'occasion desquels le respect de certains gestes barrières n'auraient pas été optimal. Selon un employé de l'IHU du professeur Raoult, qui s'est exprimé anonymement auprès de l'Express mais dont celui-ci a pu confirmer l'identité, il y aurait eu "au moins six contaminations au sein de [l'établissement]". 

>> À lire aussi - Philippe de Villiers guéri du Covid grâce au Pr Raoult et… au Pastis

Deux employés de l'hôpital marseillais de la Timone ont confirmé au magazine que "le technicien, qui se trouvait dans un état grave, a été accueilli en réanimation fin mars, ce qui suggère que la date de contamination se situe autour du 20". 

Des tensions au sein de l'IHU

Selon les précisions de l'un de ces deux (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le Maroc s'apprête à rouvrir progressivement ses frontières aériennes
Covax : le mécanisme de solidarité internationale pour la vaccination freiné par les pénuries
Attractivité économique : la France plébiscitée par les investisseurs... malgré la crise
Pour relancer l’économie, les Français sont prêts à dépenser plus pour des produits locaux
Fiscalité internationale : Bruno Le Maire prévoit un "combat difficile" pour convaincre la Chine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles