Une nouvelle plainte vise l'ex-PDG d'Assu 2000 au Maroc

© SERGE TENANI / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Les ennuis s’accumulent pour Jacques Bouthier, l’ex-PDG d’Assu 2000, et ses collaborateurs au Maroc. L’ancien PDG - déjà incarcéré en France pour « viols sur mineure » - est visé par une nouvelle plainte, ont indiqué à l’AFP les avocats des plaignantes. Dans le même temps, un septième suspect a été placé en garde à vue, un homme de nationalité française. « Il sera présenté dans la journée devant le procureur général du roi », a précisé Aïcha El Guella, avocate et présidente de l'Association marocaine des droits des victimes (AMDV). Pour un des autres avocats des plaignantes, ses clientes ont « décidé de briser la loi du silence » et d’autres devraient suivre.

Lire aussi - Le PDG d’Assu 2000, Jacques Bouthier, accusé de viols sur mineure et traite d’êtres humains : ce que l’on sait

Le 6 juillet dernier, cinq collaborateurs de Jacques Bouthier avaient été arrêtés et placés en détention à la suite de plaintes d'anciennes employées de succursales du groupe Assu 2000 (désormais Vilavi) à Tanger dans le nord du Maroc. Fin juin, deux hommes dont un policier , avaient aussi été mis en examen. Parmi les individus placés en détention figure un ancien boxeur reconverti dans la sécurité privée. Il est accusé « d’association de malfaiteurs, de non-dénonciation d'agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans et de corruption active sur personne dépositaire de l'autorité publique ». Le policier originaire de La Courneuve est soupçonné de « corruption passive » et de « complicité de vio...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles