Nouvelle goutte froide sur la France vendredi : quelles conséquences ?

Au cœur d'une semaine contrastée sur le pays, avec de nombreuses salves orageuses, le temps dégradé pourrait se généraliser à quasiment l'ensemble du pays ce vendredi. Décryptage ci-dessous :

« Goutte froide » est le terme très souvent utilisé en cette année 2024, et pour cause, cette situation va encore se reproduire en fin de semaine, ce qui va rapidement détraquer le temps sur l'hexagone juste avant les festivités du 14 juillet.

Après un conflit de masses d'air entre l'air frais de la Manche et l'air chaud de la Méditerranée qui dure depuis quelques jours sur la France, c'est l'air frais maritime qui gagnera la partie en deuxième partie de semaine.

L'arrivée de cet air est due au déboulement d'une petite dépression en plein sur le pays pour ce vendredi, qui provoquera beaucoup d'instabilité puisqu'elle se confrontera à l'air encore chaud présent dans les basses couches de l'atmosphère.

Goutte froide vendredi
Goutte froide vendredi - © La Chaîne Météo

Avec une forte instabilité à l'avant de la dépression, de nombreux orages sont attendus, notamment sur la moitié est du pays où ils pourront être forts. Ces orages pourraient également gagner le sud-est, jusque-là épargné pour le moment.

- © La Chaîne Météo
- © La Chaîne Météo

Globalement, c'est quasiment tout le pays qui sera concerné par un temps dégradé ce vendredi, où il conviendra d'être prudents en cette période de départs en vacances. Seules les côtes de la Manche semblent à l'écart de ce risque orageux, avec un air beaucoup plus frais et des averses classiques.

Si l'intensité de ces orages est encore à affiner, la dégradation devrait vite s'évacuer par l'est d'ici samedi, permettant de profiter au maximum des festivités du 14 juillet, et notamment du feu d'artifice au sec.