Une nouvelle espèce humaine vient d'être définie

·2 min de lecture

La définition d'une espèce fossile fait l'objet de perpétuels débats. La définition communément admise afin de définir une espèce biologique est celle énoncée par Ernst Mayr en 1942, qui stipule que deux individus appartiennent à une même espèce s'ils sont potentiellement interféconds et s'ils sont « reproductivement isolés des autres groupes ayant les mêmes propriétés ». Cette définition ne résout bien sûr pas toutes les questions d'attribution d'espèces, notamment lorsqu'il est impossible de vérifier en pratique si deux individus morphologiquement proches mais géographiquement très éloignés peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance fertile.

S'ils suivent cette définition de l'espèce biologique, les paléontologues et paléoanthropologues font face à un problème majeur car ils ne peuvent bien évidemment pas vérifier si des individus fossiles étaient interféconds. Ils utilisent donc les ressemblances morphologiques entre ces spécimens afin de les classer ou non au sein d'une même espèce. Il faut pourtant garder à l'esprit que les espèces sont définies par l'Homme pour une évidente raison de praticité, afin de les étudier. Dans la réalité biologique, les variations intraspécifique et interspécifique peuvent se chevaucher et les espèces font en réalité partie d'un continuum biologique. La limite morphologique entre des espèces fossiles est pour cette raison source de nombreux débats, notamment lorsqu'il s'agit de l'évolution de la lignée humaine.

Les espèces font en réalité partie d'un continuum biologique

En 2019, l'une des sessions de la conférence de l'American Association of Biological Anthropology a été consacrée à la définition de l'espèce Homo heidelbergensis. Dans une étude récemment parue dans le journal Evolutionary Anthropology Issues News and Reviews, les auteurs rappellent qu'à l'issue de cette session, aucun intervenant n'était satisfait par la définition de ce taxon, que la définition de cette espèce dépendait des personnes qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles