Il y a une nouvelle dispute entre Apple et Fortnite, avant son retour sur iPhone

En août 2020, Apple et Epic Games, l’éditeur de Fortnite, sont entrés en guerre. La cause de ces hostilités : la décision du développeur de Fortnite d’ajouter un moyen de paiement alternatif dans son jeu vidéo, afin de contourner la taxe de 30 % que lui prélevait Apple via son magasin App Store. Il ne s’agissait pas d’une maladresse de la part d’Epic Games, puisque l’entreprise a volontairement provoqué Apple dans l’espoir de se faire bannir, pour l’attaquer en justice. Son plan s’est déroulé comme prévu : Fortnite n’est plus disponible sur iPhone ou iPad depuis.

Plusieurs années plus tard, après un long procès qui n’a fait aucun gagnant (Epic Games n’a pas obtenu ce qu’il voulait, Apple a dû assouplir certaines pratiques), Fortnite s’apprête à revenir sur iOS, mais seulement dans l’Union européenne. Ce n’est pas grâce à son procès qu’Epic Games va y parvenir, mais grâce au Digital Markets Act, le règlement sur la concurrence instauré par la Commission européenne. Il force Apple à ouvrir l’iPhone aux apps en dehors de l’App Store dans les 27.

Apple et Epic Games : la guerre continue

Quand Apple a annoncé qu’il allait se conformer au DMA, Epic Games a été un des premiers à se réjouir.

Au lendemain de l’annonce d’Apple, l’entreprise de Tim Sweeney avait confirmé le retour de Fortnite sur iPhone, avant même de découvrir les conditions strictes imposées par Apple.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Une partie de la nouvelle île du chapitre 3 // Source : YouTube/Fortnite