Des archéologues ont découvert d'incroyables trésors historiques en Angleterre

Les découvertes au Royaume-Uni sont toujours épatantes. Récemment, la plus grande hache de pierre a été trouvée dans le comté du Kent en Angleterre. Bien plus au nord du Royaume-Uni, d'énormes têtes romaines ont été déterrées par une archéologue bénévole. Voilà que l'Outre-Manche nous révèle encore des trésors. Plusieurs artefacts de l'âge de pierre ont été trouvés lors de fouilles sur une autoroute à la frontière entre les comptés anglais de Cambridgeshire et de Bedfordshire, a révélé en juillet dernier le service Abaca Press.

Les spécialistes ont déterré un poids de métier à tisser. Celui-ci était sûrement utilisé dans la fabrication de tissus, et pourrait dater de l'âge du bronze que l'on estime entre 2500 et 800 avant notre ère.

Selon les archéologues, les seuls objets antérieurs à l'âge du fer découverts dans la région étaient des pointes de flèches en pierre.

"Ces fouilles sont super excitantes et nous donnent l'occasion inhabituelle de comprendre tout un paysage ancien. Nous faisons de nouvelles découvertes chaque jour et sommes passionnés de les partager avec les communautés locales", s'est réjoui Simon Markus, chef du projet MOLA qui gère les fouilles, cité par Abaca Press.

Jusqu'à présent, les experts avaient constaté que des populations se trouvaient dans cette région dès le néolithique (vers 4000-2200 avant notre ère), mais c'est entre l'âge du fer (800 avant notre ère - 43 de notre ère) et la période romaine (43 - 410 de notre ère) qu'il y a le plus d'activité, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un temple et un sanctuaire égyptiens, regorgeant "de trésors et de secrets", mis au jour par des archéologues
Égypte antique : d'incroyables trésors en or découverts dans un temple englouti sous la mer
Seconde Guerre mondiale : à Dunkerque, des fouilles d'épaves lancées plus de 80 ans après l'opération Dynamo
Préhistoire : incroyable découverte archéologique en Afrique !
Nos ancêtres préhistoriques auraient gardé les crânes des morts pour en faire... des bols