Une carte de réduction commune, des prix plafonnés : la SNCF dévoile ses nouveaux tarifs

·1 min de lecture

La SNCF a dévoilé mardi une remise à plat de sa gamme tarifaire sur les TGV et Intercités, avec notamment des prix plafond pour les détenteurs d'une carte de fidélité même s'ils réservent leur billet au dernier moment. Le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou veut "décoller le sparadrap qui s'installait du TGV cher" et à la tarification opaque, a-t-il relevé, faisant allusion au capitaine Haddock dans Tintin. "Le TGV doit être accessible, lisible, simple", a-t-il souligné.

La SNCF veut une seule carte pour tout le monde

Parmi les sept mesures présentées, la fusion dès ce mardi des différentes cartes Avantage (famille, senior, jeune et week-end) qui offrent 30% de réduction. La nouvelle carte unique, vendue comme ses aînées 49 euros pour un an, offrira aussi 60% de réduction pour trois enfants et garantira un prix plafonné pour toutes les destinations, même au dernier moment - s'il reste de la place, bien sûr.

>> A LIRE AUSSI -Comment rendre les trains de nuit rentables ?

Réduction comprise, le billet ne coûtera ainsi en seconde pas plus de 39 euros pour les trajets de moins de 1 heure 30 (environ 25% des voyages), pas plus de 59 euros pour les trajets entre 1 heure 30 et 3 heures (50%) et pas plus de 79 euros pour les trajets plus longs (25%). Et 19, 29 et 39 euros respectivement pour les enfants.

Mais les adultes de 28 à 59 ans ne pourront pas en profiter en semaine, sauf s'ils ont des enfants avec eux ou s'ils prennent un retour après le week-end. "Notre objectif est si...


Lire la suite sur Europe1