En Nouvelle-Calédonie, objectif "zéro Covid-19" grâce au confinement et à la vaccination

·1 min de lecture

En fin de semaine dernière, des premiers cas autochtones de Covid-19 ont été identifiés en Nouvelle-Calédonie. L'exécutif local espère bien venir à bout du virus grâce à la mise en place de restrictions, mais aussi, et surtout, grâce à la vaccination d'une majorité de la population de son territoire.

Jusqu'à dimanche dernier et la détection de premiers cas autochtones de Covid-19, la Nouvelle-Calédonie vivait "comme avant", sans masques ni gestes barrières. Au début de la pandémie, la collectivité d'outre-mer française s’était rapidement coupée du monde mais cette bulle sanitaire miraculeuse a été percée. Conséquence : le gouvernement local a ordonné un confinement pendant deux semaines, plutôt bien accepté par la population qui n'est pas épuisée par des mois de restrictions comme en métropole. Et grâce à la vaccination, l'exécutif local espère bien parvenir à éradiquer le virus de son territoire dans les semaines à venir.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 14 mars

"Casser la transmission du virus tant qu'il en est encore temps"

Attestation contrôlée pour les déplacements, port du masque obligatoire, magasins non essentiels fermés... Depuis mardi, le quotidien des Néo-Calédoniens a largement changé. Pour les autorités, c'est en frappant vite et fort, et en vaccinant, que l'on pourra éviter une explosion de l'épidémie. "Notre objectif est clair : casser la transmission du virus tant qu'il en est encore temps", explique le président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa, au micro de Radio Rythme Bleu, partenaire d'Europe 1.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

A Nouméa, les habitants semblent s'accommoder du confinement. "C'est juste un peu chiant quoi. Mais bon, après, il faut juste r...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :