Nouvelle-Calédonie : l'alerte au tsunami a été levée

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Plus de peur que de mal. Une alerte au tsunami a été déclenchée, vendredi 5 mars, en Nouvelle-Calédonie, après un séisme de magnitude 8,1 à proximité des Kermadec, des îles inhabitées du Pacifique qui font partie de la Nouvelle-Zélande, mais la vague redoutée n'a finalement pas déferlé. L'alerte a été "levée sur l'ensemble des territoires français du Pacifique" deux heures après son déclenchement, a tweeté le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu vers 2h25 (heure de Paris).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La vague la plus haute, d'un mètre, s'est produite en Nouvelle-Calédonie sur l'île de Maré, dans l'archipel des îles Loyauté, tandis qu'à l'île des Pins, à Yaté et à Nouméa, des vagues entre 45 centimètres et 80 centimètres ont été observées, a indiqué la sécurité civile locale, qui a précisé qu'aucun dégât n'était à déplorer.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La montée des eaux bien moindre que prévu

Après une série de puissantes secousses sismiques, des dizaines de milliers d'habitants des zones côtières (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi