Nouvelle-Calédonie : les devoirs livrés à domicile par les gendarmes

Les établissements scolaires sont fermés pour deux semaines en Nouvelle-Calédonie, qui a prolongé le confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Une patrouille de gendarmes a fait le déplacement depuis Koumac, jusqu’à une tribu reculée. Ils viennent apporter les cours à Emma, qui n’a pas d’accès à internet, et ne peut se déplacer en mairie pour aller chercher des documents. Ce service de proximité proposé est essentiel pour cette élève du lycée. “Il y a eu une coupure dans le calendrier scolaire et donc la gendarmerie fait la transmission entre le professeur et l’élève”, explique Elizabeth Ouetcho, gendarme. Des cours par courrier Les professeurs ont dû s'adapter pour permettre aux élèves de suivre les cours coûte que coûte : cours par internet, par courrier, mais aussi contact par téléphone. "Grâce à ce tutorat, on a ce contact téléphonique, on peut donner des informations à l’élève et on maintient le lien entre l’élève et le professeur”, indique Michel Ramlakan, professeur de philosophie au lycée de Pouembout. Une salle du lycée a été transformée en centre de tri postal. Un tiers des élèves reçoit ses devoirs par courrier, et au total, 300 plis sont envoyés chaque semaine depuis l’établissement.