La Nouvelle-Calédonie annonce la fin des épidémies de dengue, grâce à une technologie innovante

·1 min de lecture

C'est un vrai progrès scientifique, et une très bonne nouvelle pour la santé des Néo-calédoniens. La ville de Nouméa espère avoir éradiqué les épidémies de dengue, grâce à une méthode innovante lancée il y a trois ans, qui consiste à inoculer une bactérie aux moustiques, a indiqué mercredi la municipalité. "Les premiers résultats sont très encourageants et on a quasiment la certitude qu'il n'y aura plus d'épidémie de dengue à Nouméa", a déclaré lors d'une conférence de presse Tristan Derycke, adjoint au maire en charge de la santé.

La ville a signé en 2018 un partenariat avec l'université de Monash à Melbourne (Australie) dont une équipe de scientifiques a mis au point une technologie qui consiste à introduire dans les moustiques de type Aedes aegypti, vecteurs de la dengue, la bactérie Wolbachia. Cette bactérie, présente en milieu naturel, bloque la transmission à l'homme des arbovirus tels que la dengue, le zika ou le chikungunya. Les insectes sont ensuite lâchés dans la nature.

"Entre juillet 2019 et juin dernier, 12 millions de moustiques Wolbachia ont été lâchés en 2.600 points de la ville. Aujourd'hui, plus de 70% des moustiques Aedes aegypti présents sur la commune sont porteurs de la bactérie", s'est félicité Nadège Rossi, chef du "World mosquito program" en Nouvelle-Calédonie, qui a reçu l'appui de l'institut Pasteur.

Sur les sept premiers mois de l'année, alors que les conditions météorologiques ont été particulièrement favorables au développement des gîtes larvaires, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ils débarquent au Canada avec de faux documents pour le Covid : les voyageurs écopent d’une énorme amende !
Covid-19 : le Maroc élargit le couvre-feu et impose de nouvelles restrictions
Malgré le retour des touristes, la Grèce préoccupée par le variant Delta
Disposez-vous des ressources pour vieillir chez vous, la carte Vitale digitale bientôt dans votre ville ?... Le flash éco du jour
Ibiza recrute des "espions" pour infiltrer les fêtes illégales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles