La nouvelle astuce des sites de streaming illégal pour ne pas se faire bloquer

Le piratage de contenus s’appuie de plus en plus sur des solutions professionnelles. C’est notamment le cas du streaming qui utilise désormais des CDN pour diffuser les films ou les séries de manière illégale. Ces « Content Delivery Network » (ou réseau de diffusion de contenu) sont généralement utilisés par des sites tout à fait légaux pour raccourcir leur temps d’accès grâce à la duplication de leur contenu au plus proche de l'internaute. 

C’est le site spécialisé TorrentFreak qui a rapporté ce 3 février la généralisation de ce système, notamment en Russie. S’appuyant sur une étude de Group-IB, une société experte en cybersécurité, il explique que le streaming représente désormais 80 % du piratage de films et 90 % de celui de séries. Les torrents sont petit à petit délaissés par le public, même si c’est en grande majorité par leur biais que les copies pirates d’un film ou d’une série apparaissent pour la première fois.

Un moyen de masquer l'identité des serveurs d'origine

Comme l’expliquait la Hadopi lors d’une conférence de presse le 22 janvier dernier, les CDN dupliquent les serveurs d’origine des sites de streaming et permettent surtout de les masquer. Cela rend alors impossible de remonter jusqu’à eux et à leurs propriétaires.

Image

Le fonctionnement des CDN résumé par la Hadopi

S’ils ne servent que de relais, ces CDN sont toutefois aussi fournis...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi