Le nouvel humanisme se dit en français

Michaelle Jean
Le nouvel humanisme se dit en français.

Aujourd'hui 20 mars, les francophones de tous les continents célèbrent la Journée internationale de la langue française et de la Francophonie. Vous avez dit ringard? Tout sauf ringarde, la Francophonie est née d'un désir irrépressible, d'une urgente nécessité de repenser et de refonder le monde. D'abord, parce que pour le plus grand nombre d'entre nous, et nous sommes des centaines de millions, la langue française est une conquête, le précieux butin du plus dur des combats. Faire sienne une langue qui d'abord fut celle d'une innommable offense, d'une violence inouïe et de siècles d'humiliations, est un acte subversif. Nous avons su, pour vaincre l'opprobre et sortir des ténèbres, en tirer les mots les plus puissants, d'abord ceux des lumières, liberté, égalité, fraternité, nous les approprier, puis passer de la parole aux actes. Ce qui fut dit, fut fait. Mais une fois le colonialisme démantelé, il nous devenait aussi essentiel de jeter les bases d'une vraie renaissance, apprendre à nous connaître véritablement et pouvoir surtout nous reconnaître dans un idéal à construire ensemble avec, désormais, la langue française comme trait d'union et l'universel pour horizon.

Ainsi naitra la Francophonie. Dans le génie de la langue française réinvestie de tous les traits de civilisation, les mots et les imaginaires, de toutes les forces, les volontés et les aspirations des peuples qui l'ont en partage. Léopold Sédar Senghor dira: "La francophonie, c'est cet humanisme intégral qui se tisse autour de la terre, cette symbiose des énergies dormantes de tous les continents, de toutes les races, qui se réveillent à leur chaleur complémentaire."

Notre monde disloqué et déboussolé a un impérieux et urgent besoin de renouer avec cet humanisme intégral, de retrouver cette humanité commune que nous cultivons et que nous défendons avec acharnement et sur tous les fronts. La Francophonie est ainsi, à la fois force de proposition et d'action, un espace de solidarité, de...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages