Nouvel attentat à Maroua au Cameroun, au moins 19 morts

NOUVEL ATTENTAT DANS LA VILLE CAMEROUNAISE DE MAROUA (Reuters)

YAOUNDE/DOUALA, Cameroun (Reuters) - Une femme kamikaze a fait exploser sa bombe samedi dans un bar de Maroua, dans le nord du Cameroun, faisant au moins 19 morts et 62 blessés, a annoncé un responsable militaire local, trois jours après un double attentat suicide dans la même ville attribué à Boko Haram. Selon des habitants, l'attentat a visé vers 19h50 (18h50 GMT) un bar qui était bondé dans le quartier du Pont vert. La télévision publique camerounaise rapporte que la kamikaze n'avait pas vingt ans. Le bilan pourrait atteindre 30 morts et une soixantaine de blessés, a dit à Reuters un habitant. Mercredi dernier, un double attentat suicide attribué aux islamistes nigérians a fait 13 morts et une trentaine de blessés à Maroua, qui est la capitale de la région camerounaise de l'Extrême-Nord. Le 13 juillet, un double attentat suicide a tué dix civils et un soldat tchadien à Fotokol, dans la même région. (Sylvain Andzongo et Josiane Kouagheu; Guy Kerivel pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles