Nouvel An: la vente d'alcool interdite dans plusieurs départements

Justine Chevalier
·3 min de lecture
Image d'illustration - BERTRAND GUAY © 2019 AFP
Image d'illustration - BERTRAND GUAY © 2019 AFP

L'interdiction de vente d'alcool à emporter faisait partie des préconisations adressées par le ministre de l'Intérieur lundi dans un télégramme transmis aux préfets. Cette mesure a été prise dans plusieurs départements de France en vue de la soirée du 31 décembre et afin d'éviter les rassemblements festifs sur la voie publique, notamment.

Dans les Pyrénées-Orientales, le préfet a pris deux arrêtés. Outre l'interdiction de vente et de détention de pétards mais aussi de carburant, la préfecture a interdit la vente d'alcool et ce dès mercredi 30 décembre à 20 heures, "quel que soit leur emballage, dans tous les établissements de distribution alimentaire", détaille l'arrêté précisant que cette mesure concerne "les hypermarchés, les supermarchés, les supérettes, les établissements de libre-service et les épiceries de nuit".

Une mesure en vigueur depuis mercredi par endroits

Il n'est donc pas possible d'acheter d'alcool dans le département depuis cette date et jusqu'au 1er janvier à 8 heures. Dans un tweet, la préfecture a précisé cette interdiction de vente qui ne concerne que les alcools forts, dont le dégré d'alcool dépasse 18°. Il est donc possible d'acheter du vin ou de la bière.

Même mesure du côté du Gard. La préfecture a pris un arrêté d'interdiction de vente d'alcool à emporter qui est entré en vigueur ce jeudi 31 décembre à 6 heures et prendra fin vendredi matin à la même heure. Cette interdiction inclut la vente, mais aussi la consommation sur la voie publique, de tous les alcools, quelque soit leur degré, mais ne concerne que les débits de boisson temporaire.

"L’objectif est de prévenir les troubles à l’ordre public et la prise à partie des forces de sécurité et de tout représentant des services publics (sapeurs-pompiers, médecins, transporteurs en commun, sociétés d’intervention d’urgence de dépannage d’électricité ou de gaz...)", précise la préfecture du Gard dans un communiqué.

Lutter contre les rassemblements sur la voie publique

Dans l'Aube aussi, cette mesure a pris effet mercredi 30 décembre à 6 heures et sera levée samedi matin. La consommation d'alcool sur la voie publique ne concerne que certaines communes. Tout comme dans le Doubs, où la préfecture a listé les villes concernées par l'interdiction de vente d'alcool à emporter ou à livrer du 31 décembre à 20 heures, jusqu'au 1er janvier à 6 heures, selon L'Est républicain.

Les habitants d'Ille-et-Vilaine ne pourront pas non plus acheter d'alcool dans le département à partir de 16 heures ce jeudi et jusqu'à vendredi 14 heures.

"La consommation d’alcool peut conduire à un relâchement des gestes barrières, ce qui pourrait contribuer à accélérer la circulation de la Covid-19 qui reste active sur le territoire, précise la préfecture. La Saint-Sylvestre peut par ailleurs, donner lieu à des troubles à la tranquillité et l’ordre public et engendrer de l’insécurité routière provoqués notamment par une alcoolisation excessive."

Dans le Cher, le Loiret ou encore le Rhône, l'interdiction de vente d'alcool prendra effet à 17 heures ce jeudi. Par cette mesure, entre autres, réclamée par le ministère de l'Intérieur, les autorités souhaitent lutter contre les rassemblements festifs sur la voie publique, non autorisés en cette période de couvre-feu. Des contrôles "visibles" vont être mis en place, la priorité est notamment donnée à la lutte contre les fêtes clandestines ou les soirées privées.

Article original publié sur BFMTV.com