Nouvel An : que risquent les participants et les organisateurs de la rave party illégale à Lieuron ?

La rave party qui s'est tenue illégalement à Lieuron (Ille-et-Vilaine) jeudi 31 décembre s'est terminée samedi 2 janvier. Dans la matinée, une enquête a été ouverte notamment pour organisation illicite d'un rassemblement festif et pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique. "Les participants risquent une amende de 135 euros, indique la journaliste Charlotte Rothéa, sur place. C'est le montant pour toutes infractions liées au Covid-19, c'est-à-dire le non-respect du masque, l'infraction au couvre-feu et la participation à un rassemblement non-autorisé". "Certains participants sont aussi verbalisés pour usage de stupéfiants" 800 verbalisations de ce type ont été faites par la gendarmerie sur les 1 200 comptabilisées samedi 2 janvier à la mi-journée. "Certains participants sont aussi verbalisés pour usage de stupéfiants, reprend la journaliste. C'est pour les organisateurs que la sanction sera plus élevée : selon la mise en examen, ils risquent une lourde amende et une peine de prison ferme".