Nouvel An : la rave party illégale organisée à Lieuron s'est terminée le 2 janvier au matin

Samedi 2 janvier en fin de matinée, les gendarmes ont investi les hangars de Lieuron (Ille-et-Vilaine) où une rave party illégale se tenait depuis jeudi 31 décembre. Objectif : contrôler et verbaliser les quelques fêtards qui n'avaient pas encore quitté les lieux. Plus tôt, vers 5 heures, face à la pression des forces de l'ordre, les organisateurs avaient décidé d'arrêter la musique et de lever le camp. Les gendarmes avaient placé des barrages sur tous les accès. Vers midi, 1 200 participants avaient été verbalisés. "Nous allons continuer toute la journée à procéder à des saisies" À l'aube, de nombreux véhicules, dont le camion de matériel sono, ont pu échapper aux contrôles. Dans leur conférence de presse, les forces de l'ordre affirment les avoir identifiés. "Nous continuons et nous allons continuer toute la journée à procéder à des saisies, à des interpellations", a déclaré le général Pierre Sauvegrain, commandant de gendarmerie de la région Bretagne.