Nouvel An : un réveillon de la Saint-Sylvestre sous couvre-feu

À Paris,l'avenue des Champs-Élysées était désertée, jeudi 31 décembre au soir. L'immense foule qui déferle habituellement pour faire la fête a été remplacée par des policiers et des gendarmes mobilisés en nombre. Leur mission : faire respecter le couvre-feu, à travers le contrôle des piétons, mais aussi des véhicules pour vérifier les attestations de déplacement. À Grenoble (Isère), Metz (Moselle), Rennes (Ille-et-Vilaine), ou encore La Réunion, les rues étaient vides. "Faire différemment l'année prochaine" Le réveillon de la Saint-Sylvestre s'est déroulé sans effusions, sans joie communicative dans les centres-villes où tout était fermé, et les gens coincés chez eux. "On aurait plutôt aimé se retrouver avec plein d'amis et fêter les choses dignement", témoigne un habitant depuis sa fenêtre. "Si on peut faire différemment l'année prochaine, ce serait bien quand même", renchérit un passant. Pour autant, pas question de renoncer à la fête : en petit comité, autour d'un bon dîner, les français se sont retrouvés.