Nouvel An : un réveillon différent

Les Champs-Elysées (Paris) étaient déserts, jeudi 31 décembre. L'immense foule qui déferle habituellement a été remplacée par des policiers et gendarmes qui ont patrouillé en nombre. Leur mission est de faire respecter les consignes du gouvernement. Dans toute la France, les mêmes rues vides, sans effusions, et les gens cloîtrés chez eux. "On aurait aimé se retrouver avec plein d'amis, à plusieurs et fêter les choses dignement", avoue un homme depuis sa fenêtre Réveillon en petit comité Comme de nombreux Français, la famille Maretto a fait le choix d'un réveillon en petit comité. Cette année, ils ont renoncé aux habituelles grandes retrouvailles familiales. Endeuillés par le Covid, ils savent l'importance de rester prudent : "Ça nous coûte beaucoup. Mais par respect pour la situation et les personnes qui ont été impactées, on sentait que c'était plus juste d'avoir une fête heureuse mais sobre", témoigne Chiarra Maretto.