Nouvel An : un réveillon à très haut risque, qui fera l'objet de contrôles renforcés

Pour les forces de l'ordre, le réveillon du Nouvel An est à très haut risque. "Le ministre de l'Intérieur, puis le patron de la police nationale, ont appelé leurs troupes à faire preuve de fermeté jeudi 31 décembre au soir, indique la journaliste Sophie Neumayer, en direct du plateau du 12/13. Au moins 100 000 policiers et gendarmes seront sur le pied de guerre toute la nuit pour faire respecter les règles du couvre-feu". Pour rappel, entre 20 heures et 6 heures, tous ceux qui se trouveront dans les rues sans motif, sans attestation, pourront être verbalisés. "Les fêtes clandestines sont dans le viseur" "Pas de rassemblements donc sur la voie publique, mais également pas de grosses soirées dans les lieux privés, reprend la journaliste. Les fêtes clandestines sont dans le viseur et la police essaie de repérer en amont ceux qui tenteraient d'organiser de grosses fêtes à tout prix". Pour non-respect du couvre-feu, les Français risquent 135 euros d'amende, tandis que les organisateurs de fêtes clandestines encourent des poursuites pénales.