Nouvel An : opérations d’envergure partout en France pour faire respecter le couvre-feu

L’avenue des Champs-Élysées est sous protection, jeudi 31 décembre. Il s’agit de dissuader quiconque voudrait s’y promener après 20 heures. Des opérations d’envergure se préparent partout sur le territoire pour faire respecter le couvre-feu. Mercredi soir, à Bordeaux (Gironde), Marseille (Bouches-du-Rhône), Dijon (Côte-d’Or) ou Bourg-en-Bresse (Ain), l’heure était à la répétition générale. Une surveillance des fêtes clandestines "L’idée, c’est qu’à partir de 20 heures, chacun doit être chez soi, il y n’y aura pas de tolérance. L’objectif, c’est que le Nouvel An ne conduise pas dans sept jours à une reprise des contaminations", explique Lucie Roesch, directrice de cabinet de la préfète de l’Ain. Dans les centres-villes, mais aussi sur les routes de France, il faudra présenter un motif valable pour toute sortie. Le ministre de l’Intérieur annonce jeudi une surveillance des fêtes clandestines sur les réseaux sociaux.