Nouvel An : le chauffage va être coupé et le télétravail rendu obligatoire dans certains ministères

© JEANNE ACCORSINI/SIPA

À partir de ce vendredi et jusqu'à lundi inclus, neuf bâtiments dépendant du ministère de la Transition énergétique et du pôle de la transition écologique vont mener une expérience : ils seront fermés pendant quatre jours et leurs agents seront en télétravail, révèle Le Parisien . L'objectif est ainsi de réaliser de montrer l'exemple en cette période de sobriété énergétique . Durant ces quatre jours, les bureaux et les appareils seront ainsi éteints, la ventilation coupée et le chauffage restera bloqué à huit degrés pour rester en mode « hors gel ».

Une mesure efficace ?

Ce n'est pas la première fois que le ministère de la Transition énergétique mène une telle opération. « À la Toussaint, nous avions déjà mené un test durant quatre jours. Mais la différence est qu’à ce moment-là, les bâtiments n’étaient pas chauffés », rappelle le cabinet de la ministre Agnès Pannier-Runacher au Huffigton Post.

Lire aussi - Gaz, électricité, carburants : tout comprendre aux hausses des prix de l’énergie prévues début 2023

L'opération serait-elle un coup de communication de l'État ? « On ne dispose pas de chiffres pour savoir si le télétravail des agents est pertinent pour économiser de l’énergie, c’est justement pour cela que nous réalisons ces tests afin d’avoir des données permettant de regarder ce qui fonctionne » répond l’entourage d’Agnès Pannier-Runacher. « Il y aura de toute façon très peu de gens au bureau », admet de son côté un habitué des lieux dans Le Parisien.

Une centaine d'age...


Lire la suite sur LeJDD