Nouvel An : des achats de dernière minute pour préparer le réveillon

Dans la boutique d'un traiteur de Lambersart (Nord), les clients défilent dans la matinée du jeudi 31 décembre. Quelques amuse-bouche, un petit plat festif… De quoi redonner au réveillon du Nouvel An un petit peu plus de saveur. "Ça nous permet de pouvoir déjà mieux profiter", témoigne un client. "Ce n'est que de la dernière minute aujourd'hui, constate Séverine Govaert, la gérante. Ce sont tous les gens qui ont eu peur d'être reconfinés juste après Noël, qui n'ont pas osé commander et qui viennent quand même préparer leur réveillon". Beaucoup moins de commandes qu'en 2019 Confirmation côté cuisine : alors que les équipe de Gaëtan Govaert, le traiteur, préparent les langoustes, ou encore les mises en bouche au foie gras, c'est loin d'être l'effervescence habituelle. "On aimerait bien être plus pour pouvoir sortir plus de commandes, le problème c'est qu'on n'en a pas trop. On en a, mais beaucoup moins que l'année dernière", constate-t-il.