Nouveaux indices qu’un trou noir géant se cache au centre de la Voie lactée

Nathalie Mayer, Journaliste

La preuve formelle de l’existence de trous noirs géants n’a pas encore été faite. Mais quelques candidats ont été présentés par les astronomes. Il a ainsi été suggéré que plusieurs galaxies naines pourraient en abriter. Ou qu’il s’en cacherait au cœur de la Voie lactée. Et des chercheurs ont peut-être justement mis au jour un nouveau candidat dans notre Galaxie.

Rappelons qu’il existe trois grandes catégories de trous noirs. Les astronomes appellent trous noirs de masse stellaire ceux dont la masse ne dépasse pas 100 fois la masse du Soleil. Pour entrer dans la catégorie des trous noirs supermassifs, un trou noir doit, en revanche, présenter une masse colossale de plus de 100.000 fois celle du Soleil. Entre les deux, autour de 1.000 à 100.000 masses solaires, se situeraient des trous noirs géants, que les astronomes qualifient aussi tout simplement d’intermédiaires.

Et dans leur quête de ces objets insaisissables, l’attention de chercheurs de l’Observatoire astronomique national du Japon a été attirée par des mouvements inhabituels de nuages de gaz à proximité du centre de la Voie lactée. Les astronomes peinent encore à expliquer l’origine de tels nuages de gaz se déplaçant à grande vitesse. Parmi les hypothèses qu’ils avancent : celle que ces nuages orbitent autour d'objets quasi ponctuels de 10.000 fois la masse de notre Soleil.

Pour étudier leur nuage de gaz, les chercheurs de l’Observatoire astronomique national du Japon ont exploité les capacités du Grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique de l’Atacama (Alma) au Chili. © Alma (ESO, NAOJ, NRAO)

Un résultat qui demande confirmation

Les chercheurs imaginent donc que l’objet responsable de ces étranges mouvements de gaz au cœur de la Voie lactée pourrait n’être autre qu’un trou noir géant dormant. Un trou noir qui ne dévore pas de matière. Un trou noir qui n’est trahi par aucun rayonnement détectable. Il s’agirait ni plus ni moins que du cinquième candidat trou noir géant dans le centre de notre...

> Lire la suite sur Futura