De nouveaux indices pointent sur l'existence d'une neuvième planète dans le Système solaire

·2 min de lecture

Depuis quelques années, la rumeur enfle. Une neuvième planète se cacherait aux confins de notre Système solaire. Ce qui a mis la puce à l’oreille des astronomes ? Les orbites particulières de plusieurs objets de la ceinture de Kuiper. Toutes les hypothèses y passent. Même celles qui avancent que cette neuvième planète serait une exoplanète capturée par notre Système solaire. Ou… un petit trou noir !

Une neuvième planète se cacherait dans le Système solaire

Les simulations de l’évolution de notre Système solaire, quant à elles, peinent à expliquer la configuration de ce petit coin d’Univers. Parce qu’il leur manque des informations, avancent des chercheurs de l’université de Colombie britannique (Canada) et de l’université de l’Arizona (États-Unis). Ils suggèrent ainsi qu’une planète de la taille de notre Terre ou de Mars pourrait être née parmi les géantes gazeuses avant d’être poussée bien au-delà de l’orbite de Neptune.

Car selon les astronomes, il y a quelque chose d’étrange dans la configuration actuelle de notre Système solaire. Ils soutiennent qu’il est peu probable que la partie externe de notre système se compose de quatre planètes géantes puis rien d’autre que des planètes naines. Leurs simulations montrent qu’il devrait effectivement exister des planètes d’autres tailles. Et l’ajout d’une planète rocheuse entre les géantes produit un modèle plus précis. Au moins concernant les premiers stades du développement de notre Système solaire. Ensuite, celle-ci a pu rejoindre les planètes naines. Ou même, être littéralement expulsée vers l’espace interstellaire.

Où la Planète Neuf se cache-t-elle ? Et d’ailleurs, existe-t-elle réellement ? © dottedyeti, Adobe Stock
Où la Planète Neuf se cache-t-elle ? Et d’ailleurs, existe-t-elle réellement ? © dottedyeti, Adobe Stock

Une planète trahie par les objets transneptuniens

Alors que les chercheurs espèrent en apprendre plus grâce aux télescopes de nouvelle génération qui scruteront bientôt le ciel avec une acuité sans précédent, des astronomes de l’université de l’Oklahoma (États-Unis) ont eux aussi modélisé l’évolution de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles