Des nouveaux casques limitent le volume sonore pour préserver nos oreilles

·1 min de lecture

De nouveaux casques audio intègrent un limiteur de volume pour protéger l'audition et il était temps ! Beaucoup de casques sont amplifiés. On les utilise dans les transports, au bureau, à la maison… Donc on fait courir de plus en plus de risques à nos oreilles. Plusieurs modèles, désormais, sont capables de limiter le volume maximal à 85 décibels.

Pourquoi 85 ? Parce que c’est le seuil à partir duquel la loi oblige à avoir une protection auditive, quand on travaille dans un environnement bruyant par exemple. Donc on pourra mettre à fond sur le téléphone ou sur le casque, on n’aura plus aucun risque de perte auditive.

Et si ce n'est pas assez fort ?

Un mode spécial existe tout de même sur ces casques, il permet de booster le son à 95 décibels. Dans ce cas, toutefois, le casque va utiliser un chronomètre pour s’assurer qu’on ne reste pas à ce niveau plus de 50 minutes, là encore, pour préserver l’audition. Ces casques sont aussi à réduction de bruit active et coupent les bruits de fond, ce qui évite de mettre plus fort pour compenser. Donc, à priori, le volume devrait être largement suffisant. Sauf si l'ouïe de l'utilisateur a déjà commencé à se dégrader.

Aucune loi sur le volume des casques ?

Pour l’instant, il y a juste des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et d’autres organismes. Mais rien d’obligatoire. Il se trouve que la plupart des téléphones et des baladeurs ont une fonction qui limite le volume mais elle est devenue caduque avec tous les nouveaux cas...


Lire la suite sur Europe1