De nouveaux cas de la mystérieuse pneumonie signalés en Chine

1 / 2

Mystérieuse pneumonie en Asie: comment la France s'organise pour éviter la propagation du virus

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires, alors que deux patients sont morts de problèmes respiratoires et que quelques cas se déclarent à l'étranger.

La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus. Ils peuvent provoquer des maladies bénignes chez l'homme (comme un rhume) mais aussi d'autres plus graves comme le Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère).

La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants qui est aussi un important point de passage pour les déplacements dans le pays.

5 personnes dans un état grave

Au total, au moins 45 malades ont été recensés, soit quatre cas supplémentaires par rapport au précédent bilan, a indiqué la Commission municipale de l'hygiène et de la santé. Parmi eux, 15 ont pu sortir de l'hôpital et cinq sont toujours dans un état grave. 

Ce virus suscite des inquiétudes croissantes après le décès mercredi en Chine d'un second patient, un homme de 69 ans, tombé malade le 31 décembre. Il avait vu son état de santé s'aggraver cinq jours plus tard.

Cette pneumonie alimente les craintes d'une réapparition d'un virus de type Sras, hautement contagieux, qui avait tué quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003. L'enquête des autorités chinoises a permis...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi