Nouveaux échanges de tirs entre Israël et des groupes armés palestiniens

·1 min de lecture

Des groupes armés palestiniens ont lancé des roquettes en direction du territoire de l’État hébreu. En représailles, l’armée israélienne a mené une série de frappes aériennes contre ce territoire contrôlé par le Hamas. Des échanges de tirs qui interviennent sur fond de tensions liées aux lieux saints à Jérusalem, faisant ainsi craindre une nouvelle escalade militaire.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

Les sirènes ont résonné à plusieurs reprises durant la nuit de jeudi à vendredi dans les localités israéliennes proches de la bande de Gaza. C’est le deuxième échange de tirs en une semaine. Mais aucun des deux camps ne souhaite réellement se lancer dans une nouvelle guerre.

Il s’agit davantage de messages que s’adressent les uns et les autres. La première roquette tirée depuis Gaza la nuit dernière s’est d’ailleurs écrasée dans un champ, sans faire de blessés.

Tensions autour des lieux saints

Israël a immédiatement réagi. Ses avions de combat ont mené des frappes dans le centre de l’enclave palestinienne. « Des positions militaires et l’entrée d’un tunnel menant à un complexe souterrain, où sont entreposés des produits chimiques utilisés pour propulser les roquettes, ont été ciblées », explique l’armée.

« Ces frappes sur la bande de Gaza vont accroître la détermination de notre peuple et de la résistance [...] afin de défendre nos lieux saints à Jérusalem, et ce, peu importe les sacrifices », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du Hamas, Hazem Qassem.

Tout cela intervient alors que la situation est très tendue à Jérusalem. Des heurts opposent des manifestants palestiniens et des policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées. Le troisième lieu saint de l’islam est une ligne rouge, explique le Hamas. Appelé « mont du Temple » par les juifs, le lieu est également sacré dans le judaïsme. En ce mois de ramadan et afin d’apaiser les tensions, Israël a annoncé mercredi fermer l’esplanade des Mosquées aux non-musulmans pour une dizaine de jours.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles