Un nouveau virus qui touche les singes pourrait contaminer les humains

Pexels

Après le VIH/sida et le Covid-19, un nouveau virus pourrait-il être responsable d’une pandémie dans les prochaines années ? C’est ce que se demandent des scientifiques américains. Dans une étude publiée en ligne le 30 septembre dans la revue Cell, des chercheurs s’interrogent sur l’impact des artérivirus, issus d’une famille de petits virus ARN, sur l’espèce humaine.

Ces micro-organismes sont étudiés chez les porcs et les chevaux, et sont devenus une menace critique pour les singes macaques. Ils pourraient l’être bientôt pour l’espèce humaine, notamment l’un d’entre eux : le virus de la fièvre hémorragique simienne (SHFV), qui pourrait être “sur le point de se propager” à l’Homme.

Pour l’heure, aucun cas chez l’humain n’a été recensé, mais chez les primates, ce virus est connu pour provoquer des symptômes mortels comme ceux d’Ebola. Si cet agent pathogène venait à se transmettre du singe à l’Homme, les scientifiques ne connaissaient pas encore l’impact qu’il aurait sur l’organisme.

Dans son mécanisme, il ressemble au VIH, le virus responsable du sida. "Les similitudes sont profondes entre ce virus et les virus simiens qui ont provoqué la pandémie de VIH", a déclaré Cody Warren, co-auteur de l’étude et professeur adjoint au College of Veterinary Medicine de l'Ohio State University aux Etats-Unis.

“Ce nouveau virus a découvert comment accéder aux cellules humaines, se multiplier et échapper à certains des mécanismes immunitaires importants que nous attendons pour nous protéger d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid : les personnes âgées auraient plus de risque de développer Alzheimer
Est-ce que c'est grave d'avoir un papillomavirus ?
8ème vague de Covid : les masques bientôt obligatoires ?
Comment savoir si on est enceinte d'une fille ou d'un garçon ?
C'est quoi un massage ayurvédique ?