Un nouveau type d’étoile découvert dans la constellation de Cassiopée

Par Chloé Durand-Parenti
·1 min de lecture
Un nouveau type d'étoile née de la fusion de deux étoiles moribondes brille dans la constellation de Cassiopée. 
Un nouveau type d'étoile née de la fusion de deux étoiles moribondes brille dans la constellation de Cassiopée.

À 10 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Cassiopée se trouve une étoile extraordinaire. Un astre d'un type que les astronomes n'avaient encore jamais observé. Décrite pour la première fois au printemps 2019, cette étoile baptisée J005311, lovée au c?ur du cocon de gaz et de poussière formé par la nébuleuse IRAS 005 + 6713, a tout de suite suscité la curiosité des scientifiques. Car sa composition était celle d'une naine blanche ? autrement dit d'une étoile moribonde ? abritant une activité nucléaire digne d'un astre dans la fleur de l'âge. En effet, elle générait des vents stellaires à plus de 16 000 kilomètres/seconde, soit quarante fois plus forts que ceux émis par notre vigoureux Soleil !

Pour ses découvreurs russes et allemands, il devait s'agir d'une naine blanche née de la fusion de deux autres naines blanches dans une collision tellement cataclysmique qu'elle aurait, en quelque sorte, rallumé la flamme de cette étoile zombie. Une explication qui n'était qu'à moitié satisfaisante, car J005311 demeurait anormalement massive pour un astre de ce genre. Elle dépassait le seuil critique de 1,4 masse solaire à partir duquel une naine blanche est censée s'effondrer sur elle-même et donner un astre encore plus compact : une étoile à neutrons. Mais elle était aussi étonnamment brillante et émettait inhabituellement des rayons X. Bref, quelque chose clochait décidément dans cette histoire?

À LIRE AUSSIEn 2020, la Terre a tourné plus vite !

Éto [...] Lire la suite