Un nouveau titre de Beyoncé, "Be Alive", à découvrir dans le trailer du film "King Richard"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Beyoncé - AFP
Beyoncé - AFP

Beyoncé est de retour. Cinq ans après Lemonade, son dernier disque solo, et un an après Black Is King, un album visuel collaboratif dérivé du film Le Roi lion, la chanteuse a dévoilé de nouvelles notes de musique ce jeudi.

Un extrait d'une chanson inédite de la star, intitulée Be Alive, est à découvrir dans la bande-annonce de King Richard. Ce biopic avec Will Smith raconte l'ascension des superstars du tennis Venus et Serena Williams du point de vue de leur père, Richard. Le film sortira le 19 novembre prochain sur HBO Max.

La voix puissante de Beyoncé y est accompagnée d'un orchestre. "Do you know how much we have pride / How hard we have to try?”, chante l'artiste américaine ("Savez-vous à quel point nous sommes fiers / À quel point nous devons essayer?"

"De nouveaux morceaux arrivent"

En août dernier, dans une longue interview accordée à Harper's Bazaar, la chanteuse avait annoncé: "Oui, de nouveaux morceaux arrivent!"

"Avec le temps passé confinés et toutes les injustices que nous avons subies l'année dernière, je crois que nous sommes tous prêts à nous évader, à voyager, à aimer et à rire de nouveau. Je sens une renaissance émerger et je veux participer de toutes les façons possibles à cette échappatoire. Je suis en studio depuis un an et demi", avait révélé l'interprète de Crazy In Love au magazine américain.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles