Le nouveau standard du tribunal de Bobigny financé par l'argent confisqué aux trafiquants de drogue

Le nouveau standard téléphonique du parquet de Bobigny a été financé par un fonds de concours alimenté par les saisies d'argent de la drogue.

Le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) bénéficie d'un nouveau standard téléphonique et celui-ci a été mis sur pied par l'argent saisi dans les affaires liées au trafic de drogue, raconte un article du Parisien. Les 300.000 euros nécessaires pour concevoir et installer le système a en effet été fourni par le fonds de concours de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (la Mildeca). Celle-ci a expliqué au journal francilien: 

"Le fonds de concours a été créé pour que l’argent confisqué aux trafiquants renforce les moyens de services (justice, police, gendarmerie, douane) qui luttent contre le trafic. À ce titre, le fonds de concours finance des équipements qui permettent aux tribunaux de mieux traiter cette délinquance, comme les standards téléphoniques dès lors qu’il y a une forte activité."

Un nouveau standard pourvu de plusieurs vertus

Ce fonds de concours est crédité de 14 millions d'euros. Les 300.000 euros qui ont été consacrés au nouveau standard téléphonique ont permis entre autres de payer des doubles écrans informatiques et des nouveaux téléphones pour les 80 postes reliés concernés. Un regain d'efficacité est attendu pour ce tribunal qui traite 8.0000 affaires par an et où les magistrats se plaignaient des difficultés techniques de l'ancien système.

Le nouveau standard, qui met en lien officiers de police judiciaire...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages