Pour son nouveau spectacle, Foresti assume avoir eu envie «de se ranger du côté des hommes»

© Europe 1

"Les hommes ? La majorité sont féministes, doux, remplis d'amour". Cette déclaration de Florence Foresti, qui a fait la Une de Paris Match le 22 septembre dernier, n'a pas fait l'unanimité du côté des féministes. Elles ont été très nombreuses à partager leur indignation sur les réseaux sociaux.

La philosophe féministe et prof de science politique Camille Froidevaux-Metterie a par exemple déploré que l'humoriste porte "ce vieux discours qui fait des féministes des harpies misandres...".  Le journaliste Fabien Randanne a quant à lui taxé la comédienne d'"égérie du #NotAllMen".


Retrouvez cet article sur Europe1