Nouveau protocole à l’école, pression sur l'hôpital… le point sur le coronavirus

·2 min de lecture
Magali Cohen / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

La pression due à la cinquième vague de Covid s'accentue sur l'hôpital avec plus de 2.000 admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France lundi, qui indiquent aussi une hausse continue des contaminations au coronavirus. Les services de soins ont continué à accueillir un nombre croissant de malades, avec 19.606 patients hospitalisés lundi (contre 19.043 dimanche) et 2.160 nouvelles admissions en 24 heures.

La hausse sur sept jours, qui lisse les effets de seuil, se confirme avec 9.323 hospitalisations en une semaine, contre 7.413 lundi dernier. Cette hausse est aussi marquée pour les services de soins critiques, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie. Les services de réanimation soignent actuellement 3.654 malades, avec 352 admissions en 24 heures. Sur sept jours, ils en ont accueilli 1.817, contre 1.747 lundi dernier.

A titre de comparaison, si le nombre de malades traités en sons critiques (3.654) reste loin du pic de la première vague (plus de 7.000, en 2020) ou de celui de la troisième (6.001, en 2021), il risque de tutoyer à brève échéance celui de la deuxième vague (4.903, en 2020). En 24 heures, les hôpitaux ont enregistré 272 décès, le chiffre le plus élevé depuis le début de la cinquième vague de Covid en octobre. Au total, la maladie a emporté 124.212 personnes.

Lire aussi : Olivier Véran s'attend à un «mois de janvier difficile» dans les hôpitaux

La virulence de la cinquième vague est confirmée avec, sur sept jours, une moyenne quotidienne de plus de 167.000 personnes testées positives. On en comptait, toujours en moyenne quotidienne sur sept jours, un peu plus de 72.000 lundi dernier. Sur 24 heures, on a enregistré 67.481 nouveaux cas, selon(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles