Le nouveau président iranien Raïssi promet la levée des sanctions américaines

·1 min de lecture
LE NOUVEAU PRÉSIDENT IRANIEN RAÏSSI PROMET LA LEVÉE DES SANCTIONS AMÉRICAINES

DUBAI (Reuters) - Ebrahim Raïssi a été intronisé mardi comme nouveau président de la République islamique d'Iran en promettant des mesures pour lever les sanctions "tyranniques" imposées à Téhéran par les Etats-Unis.

L'ancien procureur a été intronisé dans ses nouvelles fonctions par le guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, lors d'une cérémonie à Téhéran. Considéré comme un ultraconservateur, il succède au modéré Hassan Rohani, qui a effectué deux mandats consécutifs.

"Nous chercherons à lever les sanctions tyranniques imposées par l'Amérique", a déclaré Raïssi lors d'un bref discours retransmis à la télévision.

Ebrahim Raïssi, qui est âgé de 60 ans, s'est également fixé pour priorité d'améliorer la situation économique, notamment affectée depuis trois ans par le rétablissement de sanctions américaines après le retrait de Washington de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

Le nouveau président iranien, lui-même visé par des sanctions américaines pour des violations présumées de droits de l'homme dans ses fonctions passées, prêtera serment jeudi devant le Parlement et aura une semaine pour composer un gouvernement.

L'Iran est engagé depuis avril dans des discussions indirectes avec les Etats-Unis pour tenter de relancer l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien dénoncé en 2018 par Donald Trump.

(Reportage Parisa Hafezi; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles