Le nouveau patron de Twitter Elon Musk relaie une rumeur avant de supprimer son tweet

© zz/Wil R/STAR MAX/IPx/AP/SIPA

« Il y a une petite possibilité que les apparences soient trompeuses. » Voici la phrase publiée par Elon Musk  qui a provoqué un tollé sur Twitter, récemment racheté par l’homme d’affaires . Comme le relate l’AFP, le nouveau propriétaire du réseau social a en effet relayé une rumeur concernant l'agression du mari de Nancy Pelosi , avant de supprimer son post face aux critiques. L’époux de la cheffe des démocrates au Congrès a été attaqué à son domicile vendredi par un individu armé d’un marteau qui cherchait à s’en prendre à Nancy Pelosi. Souffrant d’une fracture du crâne, la victime a été hospitalisée.

Une réaction à un tweet d’Hillary Clinton

En plus de son commentaire sur les « apparences trompeuses », Elon Musk a partagé le lien d’un article du Santa Monica Observer. D’après le Los Angeles Times, ce site conservateur a déjà relaté des théories complotistes et de fausses informations. Le patron de SpaceX, Tesla et Twitter commentait initialement un tweet de l'ancienne candidate démocrate à l'élection présidentielle, Hillary Clinton
Cette dernière a dénoncé les théories du complot colportées par le parti républicain, relate l’AFP. « Le parti républicain et ses porte-parole propagent désormais régulièrement des discours haineux et des théories conspirationnistes complètement folles », a rédigé l’ex-secrétaire d'État américaine. Pour elle, il s’agit d’un acte « choquant mais pas surprenant », poussant à de « la violence ».

Une pluie de critiques

Le tweet d’Elon Musk n’a pa...


Lire la suite sur LeJDD