Les nouveau-nés porteront-ils automatiquement le nom de leurs deux parents ?

·1 min de lecture

Il y a quelques jours, un projet de décret a été présenté au Garde des sceaux, Éric Dupond-Moretti, pour que les enfants à naître portent dorénavant et automatiquement le double nom de famille de leurs deux parents. Comment expliquer ce projet de décret ? Quelle incidence sur les noms des nouveau-nés ? Sera-t-il possible de conserver un seul nom de famille pour son enfant ? L'avocat Roland Perez fait le point sur ces questions auprès de Pierre de Vilno dans la matinale week-end d'Europe 1, dimanche.

"C’est un collectif qui est à l’origine de cette reforme, qui a de grandes chances d’aboutir. Ce collectif est porté par une mère de famille séparée du père de ses enfants, qui explique qu'à chacun de ses voyages en famille, on lui demande de justifier qu’elle est bien la mère de ses enfants, puisque ces derniers portent le nom du père, comme plus de 80% des enfants.

Casse-tête administratif

Cette difficulté augmente dans les familles recomposées car, le plus souvent, la fratrie n'a pas le même père. Ce casse-tête n'est plus possible pour ce collectif qui s’appelle 'Porte mon nom'. En pratique, il faut voyager avec plusieurs livrets de famille pour justifier du lien entre la mère et les enfants. C'est le même processus pour obtenir des papiers administratifs pour des enfants mineurs. La pétition du collectif, qui demande l’instauration de ce décret, a recueilli plus de 7.500 signatures à ce jour.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Si la loi actuell...


Lire la suite sur Europe1