Le nouveau maire écologiste Pierre Hurmic, un avocat mûr pour Bordeaux

·1 min de lecture

Ce jeudi 2 juillet, à peine est-il sorti de son cabinet d'avocat qui jouxte la mairie, que Pierre Hurmic tombe sur une poignée de militants de la Confédération paysanne. Un heureux hasard. Pour 24 heures encore, cet homme au physique sec et aux lunettes rondes préfère minauder quand on l'interpelle dans la rue pour lui donner du "monsieur le maire". La passation aura lieu le lendemain. Il a encore à beaucoup à faire pour préparer ce vendredi 3 juillet où un écologiste accédera à un tel poste. C'est factuellement historique. Un maire Vert à Bordeaux, un autre à Lyon, une troisième à Strasbourg, une quatrième à Marseille ; une telle vague verte c'est tout simplement du jamais vu.

Pierre Hurmic marche à grand pas vers un bistrot où il s'accordera un steak-tartare et un entretien avec un journaliste. Mais avant cela, il prend donc quelques minutes pour discuter avec la petite poignée de militants de la "Conf'" qui ont avec eux un panneau "Stop glyphosate, pesticide". En partant, celui qui est aujourd'hui le nouveau maire de Bordeaux leur glisse : "J'ai été de toutes les manifestations anti-Monsanto, je n'ai pas changé d'avis sur le sujet depuis dimanche dernier. S'il y a une prochaine manif, j'irai."

Il a des allures de notable

Pour un écologiste, Hurmic a des allures de notable. Costume bleu marine, chemise rayée blanche et bleue. "Et il avait une cravate?" demandera plus tard, légèrement inquiète, l'une de ses amis. La réponse est non. Elle le trouve décidément un peu têtu et i...


Lire la suite sur LeJDD