Un nouveau groupe créé à l'Assemblée, LREM perd sa majorité absolue

La création d’un neuvième groupe parlementaire à l’Assemble nationale, annoncée mardi 19 mai, représente un véritable coup de tonnerre politique. Il se veut indépendant, ni dans la majorité ni dans l’opposition. Il est composé de 17 députés, parmi lesquels Aurélien Taché ou Cédric Villani. Ce nouveau groupe fait perdre la majorité absolue au parti d’Emmanuel Macron, La République en marche, et passe sous les 289 sièges. Perte symbolique La formation de ce groupe était attendu depuis plusieurs semaines. Ces députés qui s’en vont sont essentiellement des élus venus du PS ou des écologistes qui avaient signé pour une politique plus à gauche du président. Le paradoxe, c’est qu’ils ne quittent pas le parti d’Emmanuel Macron au moment où celui-ci supprime l’ISF par exemple, mais quand il s’engage sur une politique sociale et dépense des milliards pour conjurer les effets de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. LREM perd sa majorité absolue, mais le parti a des alliés comme le MoDem et Agir grâce à qui les textes seront adoptés.