La Tunisie a un nouveau Premier ministre et un nouveau gouvernement

Laurent Ribadeau Dumas

Désigné par le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, Habib Jemli a annoncé le 2 janvier 2020 la composition de son gouvernement formé de personnalités indépendantes. Des négociations, qualifiées de "difficiles" avec d'autres partis politiques, avaient échoué. Le nouveau gouvernement doit encore obtenir la confiance du Parlement.

Habib Jemli a été secrétaire d'Etat à l'Agriculture de 2011 à 2014. Le nouveau chef du gouvernement est parfois décrit comme "sans surprise et bon exécutant"... Il est considéré comme proche d'Ennahdha. Le mouvement, qui se définit lui-même comme "musulman démocrate" et non comme "islamiste", était arrivé en tête des législatives du 6 octobre.

Plusieurs membres du gouvernement ne sont pas connus du public. Le cabinet est composé de 28 ministres, dont quatre femmes. "Je suis confiant que ce gouvernement sera approuvé par le Parlement", a déclaré Habib Jemli à la presse.

Cette annonce intervient après quelques jours de confusion. A plusieurs reprises, le nouveau chef du gouvernement avait annoncé avoir finalisé sa liste. Mais celle-ci n'a été finalement signée par le président Kaïs Saïed que le 2 janvier, selon un communiqué de la présidence de la République.

Le nouveau cabinet

Dans le nouveau gouvernement (dont la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi