Nouveau gouvernement : l'extrême droite concentre ses critiques sur Pap Ndiaye

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© MARTIN BUREAU / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'extrême droite a concentré vendredi ses critiques sur le nouveau ministre de l'Éducation Pap Ndiaye , accusé par Marine Le Pen et Éric Zemmour de vouloir "déconstruire" le pays et qualifié par des cadres RN de "militant immigrationniste". "La nomination de Pap Ndiaye, indigéniste assumé, à l'Éducation nationale est la dernière pierre de la déconstruction de notre pays, de ses valeurs et de son avenir", a estimé sur Twitter Marine Le Pen, finaliste à la présidentielle . "Élisez un maximum de députés du Rassemblement national pour protéger notre jeunesse des pires idéologies !", a ajouté la cheffe de file du RN.

"Un militant racialiste et anti-flics" pour Bardella

Pour le président du RN Jordan Bardella , "Pap Ndiaye est un militant racialiste et anti-flics". "Sa nomination est un signal extrêmement inquiétant envoyé aux élèves français au sein de l'Éducation nationale, déjà minée par le communautarisme. Avec ce #remaniement, Emmanuel Macron accélère la dislocation de la Nation."


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles